Anticiper et soigner les blessures

30/06/2020

Anticiper et soigner les blessures

Anticiper et soigner ses blessures par le biais de la naturopathie

Avertissement : Cet article ne contient aucune promotion de la consommation de la bière chez les sportifs.


Mais déjà, c’est quoi la naturopathie … ???


Selon l’OMS, c’est « un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ».


La naturopathie considère la maladie comme un dérèglement physiologique du corps souvent déclenché par un stockage de toxines dans l’organisme, par un déséquilibre de l’énergie vitale ou par une mauvaise alimentation avec des carences.


La solution consiste donc à rééquilibrer la personne dans sa globalité, ou en d’autres termes, à maintenir ou rétablir un bon équilibre de son corps et par conséquent, la préserver d’éventuelles blessures.


Pour ce faire, l’action à mener reposera sur 4 piliers :
1. Une alimentation saine, équilibrée et vivante, basée essentiellement sur des légumes, des fruits, des protéines et sans produits toxiques tels que peuvent l’être le café, l’alcool, les produits industriels qui sont truffés de conservateurs et d’additifs et les mauvaises graisses. Il s’agit de rétablir l’équilibre acido-basique, essentiel pour minimiser toute inflammation du corps qui pourrait avoir des répercussions nocives (Blessures, mauvaise digestion, maladies en tout genre…). Pour bien récupérer, il est aussi important de boire une eau faiblement minéralisée (de type Volvic ou Mont Roucous, même si je n’ai pas été payée par ces marques) pour ne pas surcharger le corps et donner trop de travail aux reins, car les minéraux ne s’acquièrent pas à travers l’eau qu’on boit, mais par les aliments contenant les bons nutriments.
2. Bien respirer est primordial pour ne pas acidifier le corps, car trop de CO2 circule alors dans le sang. Il faut veiller Ă  respirer par le nez et non par la bouche pour mieux se revitaliser.
3. Un bon sommeil est vital, car il permet la reconstruction cellulaire, l’élimination des déchets (c’est la nuit que le foie travaille d’arrache-pied pour nous détoxifier) et la récupération. Un manque de sommeil ou un sommeil non récupérateur diminue les performances cardio-vasculaires.
4. Savoir gérer son stress et ses émotions pour :
a. Avoir confiance en soi
b. Garder sa motivation
c. Accompagner une éventuelle douleur (Par la pensée positive, la méditation, les fleurs de Bach, voire l’hypnose)

 

Et si malgré tout la blessure survient, il existe des remèdes naturels pour la traiter. Ne vous ruez pas sur le Doliprane ou les anti-inflammatoires. Des solutions basées sur le froid ou le chaud, les huiles essentielles ou l’argile en cataplasme ont fait leurs preuves dans bien des cas.


Le plus important est de savoir écouter son corps et donc d’apprendre à se reposer avant que la vraie blessure ne survienne.


Le corps est capable de se guérir seul, et c’est à nous de lui donner les outils pour le faire.


A bientĂ´t,
Nina-turopathe